MON PARCOURS

Les ateliers du vivre ensemble

Théâtre et philosophie de la maternelle au lycée

APPRENDRE ET TRANSMETTRE

En 1991, après 3 années passées au Conservatoire de Rennes à apprendre le métier de comédienne, j’ai entamé mon parcours professionnel en jouant sur scène et eu rapidement l’opportunité d’animer des ateliers théâtre en MJC avec des publics d’adultes, d’enfants et plus tard, d’adolescents.

J‘ai commencé à mener les ateliers enfants et ados "au feeling", sans avoir vraiment conscience de ce que pouvait être la pédagogie. J'ai longtemps été insatisfaite de voir que ni les jeunes ni moi n’étions pleinement heureux pendant ces séances. Avec les adultes, ma position était plus confortable car ils étaient déjà « éduqués » à taire leurs besoins et leurs émotions! S’il arrivait que quelqu’un ne trouve pas son compte, il quittait le cours, ne prenant pas forcément le temps de remettre en question ce qui lui posait problème.

Les enfants et les ados n’avaient pas ce tact et je me suis parfois sentie démunie dans ma position d’animatrice !

Au bout d’une dizaine d’années, devenue maman et commençant à mesurer la responsabilité que nous les adultes avons envers les enfants, j'ai cherché à rendre mes ateliers plus joyeux et plus efficaces.

À leur donner du sens, en somme :)

En créant mes premières "suites pédagogiques", mon chemin commençait à s'éclairer, tout doucement!

En 2014, un changement de vie m’a fait arrêter l’animation pendant 3 ans et en 2016, la rencontre avec le mouvement Fraternité Générale - initié par Abdennour Bidar à la suite des attentats du Bataclan - m'a amenée à proposer dans l’école de notre village des ateliers autour de la fraternité, mêlant expression écrite, théâtre, lectures en public et cercles de discussion.

Quand j’ai découvert le Parcours Seve, un puzzle a commencé à prendre forme dans mon esprit. J’avais fait des ateliers de philosophie sans le savoir et ce que je cherchais depuis tant d’années se cristallisait enfin sous mes yeux! La bienveillance devenait légitime, les témoignages des formateurs sur la confiance et l’estime de soi ainsi que les connaissances sur le fonctionnement des émotions me laissaient émerveillée.

Un soulagement immense se faisait en moi. Je comprenais que nous étions nombreux à aller dans le même sens, celui de la foi en l’être humain et en ses potentiels illimités, déjà présents en chaque enfant.

J'ai alors entamé un chemin de formations en allant puiser et récolter ce qui dans les neurosciences affectives et sociales, dans les sciences de l'éducation, dans la pédagogie coopérative, semblait s'imbriquer parfaitement aux outils que je possédais déjà.

Aujourd'hui, je mène en parallèle des ateliers de discussions philosophiques en collège et des ateliers d’éveil à la citoyenneté en école primaire, autour du théâtre et de la coopération, inspirés par les dernières recherches sur

l'intelligence coopérative. Avec les adolescents, j'ai plaisir à endosser le rôle de "facilitatrice" pour les accompagner dans la fabrication de leur création collective. 

J'ai également à coeur de proposer aux éducateurs des modules de découvertes d'outils pédagogiques complémentaires.

Ces deux formats d’ateliers s’enrichissent l’un l’autre et les échanges de pratique réguliers que j’ai avec d’autres animateurs complètent cette « formation continue » que j’ai entamée il y a 2 ans maintenant.

Formée en qigong et méditation de Pleine Conscience, que je pratique régulièrement, j'utilise également ces approches pour permettre aux participants d’expérimenter une qualité de présence, d’écoute et d’échange globale et intuitive.

Après le Parcours SEVE, j'ai mis en route une belle aventure collective, les Sentiers du Vivre Ensemble, qui proposent des journées d'animation pour les groupes scolaires et extrascolaires, sur la thématique du "Savoir Être et du Vivre Ensemble, en accord avec le Vivant".
Avec Émilie et Anne-Sophie, nous accueillons des groupes dans les jardins botaniques des Sentiers de l'Abondance à Eygalières (13). Nous travaillons aujourd'hui en partenariat étroit avec le Parc Naturel Régional des Alpilles, qui propose des journées pédagogiques d'éducation à l'environnement.

Et puis, parce le chemin se réinvente à chaque instant, j'entame cette année le cursus du DU d’animation d’ateliers de philosophie créé par Edwige Chirouter à l'INSPÉ de Nantes. Je me sens tellement fière de devenir étudiante l'année de mes 50 ans!

En 2012, j’ai vécu une expérience marquante en animation, qui depuis a guidé mon chemin:

Confrontée dès les premières séances au comportement provocateur et insolent d’un garçon de 13 ans et après plusieurs semaines de difficultés, j’ai senti le besoin de l’amener à me faire confiance. J’ai eu  l’idée de lui proposer le rôle principal dans la pièce. J’avais un peu peur que les autres ne trouvent ça injuste mais j’ai décidé de prendre le risque, sans trop savoir comment je justifierai mon choix, qui me semblait radical ! Le résultat a dépassé toutes mes espérances ! Il a été efficace, coopératif, inventif. Le groupe s’est soudé autour de cette nouvelle dynamique, qui a permis à chacun de trouver sa place.

Sur le moment, je n’ai pas tout analysé mais s'il y a une chose que j’ai vite comprise, c'est que valoriser l’autre l’aide à se sentir digne d’intérêt!

Ce site web utilise les cookies. En cliquant sur « Accepter », vous acceptez notre utilisation des cookies.

En savoir plus
Accepter